Marie-Agnès Bouchy
Marie-Agnès Bouchy

                                         Vertige de cette formidable aventure de la vie sur la terre *

Dès mon enfance de petite fille alerte et aventureuse, j’éprouve un intérêt enthousiaste pour tout ce qui est vivant et en mouvement. J’ai déjà conscience de mon identité profonde, qui est de me sentir pleinement habitante de la Planète Terre.
A l’écoute de mon intuition, je laisse mes arts se déployer sans laisser d’espace entre moi et l’univers. Passionnée par la nature, les arts plastiques et la musique, je pratique piano et chant au conservatoire pendant 12 ans. Quant à ma scolarité - en tant qu’élève d’une institution française classique dans l’Essonne - elle s’effectue, elle, avec beaucoup moins de motivation…

Dès l’âge de 20 ans à Nice, je deviens maman d’une belle petite fille née par césarienne. Plus tard, ma détermination de femme et mon lien fort avec la nature m’offriront le courage de donner à nouveau la vie à cinq beaux enfants, jusque sur un bateau et dans la nature sauvage de l’Ile de la Réunion. Je me sens alors vraiment en cohérence avec moi-même.

Me déployant dans ma vie professionnelle à 23 ans, à Nice, je suis gérante d’un magasin bio grâce auquel je vis une expérience vraiment enrichissante, qui m’ouvre à une plus grande conscience du lien entre le corps et l’esprit.
Cependant quelques années plus tard, m’appuyant sur ma formation musicale, je suis amenée à côtoyer la maladie et la souffrance, notamment celle des très petits enfants en milieu hospitalier. C’est avec eux que je partage ma passion à conter la musique.
Mon expérience hospitalière me touche et m’incite à m’engager, en parallèle, dans une formation de massothérapeute.
A 38 ans, je pars sur l’Ile de la Réunion où j’ouvre un cabinet. Simultanément, je décide d’approfondir mon travail par une formation de fasciathérapeute et de psycho-praticienne (Ecole Universitaire de Danis Bois et Faculté Privée de Fernando Pessoa).
C’est là aussi que pour la première fois, je rencontre la Biodanza. Elle m’apparaît tout de suite comme un art de vivre, une évidence. Elle réunit mes sensibilités de vie et mes intérêts professionnels. Sa pratique régulière me relie pleinement à moi-même et aux autres. Je suis connectée à la partie vivante de mon être, à mon soleil intérieur. Je m’engage ! Quinze années de formation suivront.

Aujourd’hui, grâce à la richesse et la diversité de mes expériences, j’accompagne les personnes en quête de sens. Je vis davantage en lien avec l’univers au fil des saisons, avec la vie de mes émotions, je me sens plus en empathie avec la terre et ses habitants. En contact avec la souffrance, j’ai appris à soulager, à toucher avec le son de ma voix et de la musique et à aimer d’un amour inconditionnel chaque être humain.
En fait, le parcours de ma vie a toujours été habité par la quête de sens, sorte de paradigme personnel m’offrant une voie hors du commun. Ma passion et ma foi en la vie, en donne cette couleur bien singulière.

Mes qualifications en Biodanza :

De 2001 à 2011 : Formation à l’Ecole R. Toro d’Ile-de-France - dirigée par Nathalie Arnould et Vishnuda Degrandi - puis à l’Ecole R.Toro de Bourgogne - dirigée par Veronica Toro et Raul Terren.

Diplome : voir ici
J’ai eu la chance de rencontrer 3 fois Rolando Toro qui donnait la formation sur le principe biocentrique **.
2010 : Ouverture, en Essonne, du groupe de Ris Orangis, puis de celui de St Vrain, puis d'un groupe seniors.
2011 : Soutenance de mon mémoire de titularisation en biodanza intitulé « La Danse de ma vie ». Diplôme N° Bou-1325
2015 : Soutenance de mon mémoire de titularisation de Didacte. Je suis habilitée à donner des modules dans les écoles de professeurs de Biodanza et à superviser les élèves professeurs en formation.

Formée aux extensions et applications suivantes :
Biodanza et gérontologie - Didacte Nadia Costa-Robin
Biodanza pour enfants et adolescents - Didacte Alexandro Toro (petit-fils de Rolando Toro)

Biodanza "le cercle des archétypes" - Didacte Raoul Terren et Veronica Toro

Biodanza et musique - Didacte Sergio Cruz
Biodanza et féminité - Didacte Hélène Lévy-Benseft
Biodanza  et entreprises - Didacte Hubertus Scheidlberger et Professeur Dr. Marcus Stück

Je suis membre de la Fédération des Professionnels de la Biodanza en France (FPB-France) et membre de L’IBF
 
 * « Le pouce gauche sur le poignet droit, je sens battre mon coeur. Un long moment, je reste à l’écoute de ce rythme fidèle et impérieux qui m’accompagne depuis ma naissance et constitue la trame de mon existence. A travers la séquence ininterrompue des parents et des grands-parents qui me l’ont légué, ce battement me relie directement au passé lointain de la vie terrestre et m’insère dans une histoire qui dure depuis des centaines de millions d’années. Je m’inscris dans ce moment précis de l’histoire du monde. Pendant quelques décennies, je tiens le flambeau de la conscience que m’assure ce battement du coeur. Comme tant d’autres auparavant, il s’éteindra tandis que d’autres s’allumeront. Vertige de cette formidable aventure de la vie sur la terre ».
(Hubert Reeves, astrophysicien et philosophe)

** Principe biocentrique : La Biodanza a pour paradigme le "principe biocentrique", qui est de "mettre la vie au centre de toute chose", contrairement à l’anthropocentrisme qui met l’homme au centre de l’univers. Tout ce qui est vivant est sacré.